Quoi de mieux que de fabriquer votre propre toile d’ombrage ? Gagner au loto, oui, certes, mais après tout on ne peut pas tout avoir, n’est-ce pas. Non, mais imaginez un peu : une toile d’ombrage unique, qui correspond totalement à vos goûts et vos envies ! Une toile d’ombrage dont vous pourrez vous vanter inlassablement ! Une toile d’ombrage qui fera bien évidemment des envieux à chaque fois que vous la déploierez ! Bref, une toile d’ombrage, ça peut être fait maison, eh oui ! Et aujourd’hui, on vous explique comment fabriquer votre propre toile d’ombrage.

Finalement, ce n’est pas très compliqué, et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, pas très onéreux que de se lancer dans l’aventure de la confection de sa propre toile d’ombrage. Alors, prenez un papier et un stylo, et c’est parti !

CONSTRUIRE SA PROPRE TOILE D’OMBRAGE : TOUT LE MATERIEL NECESSAIRE

Pour construire votre propre toile d’ombrage, vous aurez tout d’abord besoin de piquets, au nombre de quatre. Vous pourrez bien évidemment les trouver dans n’importe quel magasin de bricolage. Ils se valent généralement tous, à vous de jauger et de juger ceux que vous préférez.
Ensuite, vous aurez bien évidemment besoin de trouver un voile d’ombrage, ce qui finalement semble assez logique. Vous pouvez vous en procurer un de différentes façons. En effet, vous pouvez tout d’abord acheter votre toile d’ombrage à part. Mais vous pouvez également décider d’opter pour un tissu de récupération, tel qu’un drap, une housse de couette, que vous pourrez customiser et personnaliser à loisirs.

LA CONSTRUCTION PROPREMENT DITE DE VOTRE TOILE D’OMBRAGE

Cette construction va bien évidemment se dérouler selon différentes étapes, la toute première étant de définir précisément le périmètre dans lequel vous allez implanter votre toile d’ombrage.
Une fois que ce périmètre a été défini, vous devrez creuser quatre trous, en veillant à ce que chacun de ces trous mesure entre 30 et 50 cm de profondeur.
C’est à ce moment là que les quatre piquets vont vous servir : chaque piquet a une place dans un des trous que vous venez de trouver, pour définir les coins de votre toile d’ombrage.
Vient ensuite l’étape au cours de laquelle vous allez devoir agrafer chaque coin de votre toile (drap, tissu, voile) à l’extrémité supérieure de chaque piquet. Pour ce faire, et pour être certain de la solidité de votre petite construction, n’hésitez pas à utiliser une agrafeuse de tapissier.
Une fois que le tissu est agrafé, vous pouvez planter les piquets ! Prenez bien garde à convenablement les bloquer en remettant dans les trous la terre que vous aviez enlevée au moment de creuser, à la deuxième étape.
Il ne vous reste plus qu’à bien tasser la terre, vous pouvez même ajouter des pierres, ou des pavés, pour vous assurer de la solidité de votre construction.

Reculez-vous, et voilà, le tour est joué ! Vous avez votre propre toile d’ombrage !

A SAVOIR : LE PRIX D’UN VOILE

Vous pouvez donc réutiliser un des tissus que nous avons mentionner, aller dans un magasin de tissus dégriffés ou encore chercher sur internet.

Si finalement cela vous apparaît au-dessus de vos moyens, n’hésitez pas à demander un devis en ligne gratuit directement depuis notre site.

Obtenez jusqu’à 5 Devis Pergola Gratuits