Les fondations de votre véranda doivent être parfaitement solides même si une véranda demeure un bâtiment léger : sa solidité et son étanchéité en dépendent.

Ces fondations doivent ainsi être saines et d’une excellente stabilité pour vous assurer une stabilité durable de votre véranda, une isolation thermique optimale et un bon écoulement des eaux de ruissellement.

La dalle en béton que vous devrez couler avant le montage de votre véranda est donc une étape essentielle qui déterminera la réussite de votre véranda. Réaliser un test d’étanchéité après avoir coulé la dalle est fortement recommandé et ce, avant d’entamer la suite de l’installation. Si votre dalle est stable et bien isolée vous n’aurez aucun soucis d’humidité par la suite.
Aussi, toujours dans l’optique de vous assurer la stabilité de votre véranda et son étanchéité, faire appel à un maçon pour couler la dalle de béton paraît être la meilleure des alternatives. Votre maçon déterminera la largeur et la profondeur des semelles de votre dalle en béton selon la nature de votre sol :

Un sol en argile ou rocailleux sera plus stable qu’un sol sablonneux qui nécessitera une importante épaisseur de votre dalle tout comme un terrain en pente.

Après cette étape vous aurez une multitude de possibilités pour les matériaux de votre sol de véranda : du simple béton au parquet tout devient accessible. Les spécialistes vous recommandent de choisir un sol foncé pour capter davantage le rayonnement solaire et ainsi améliorer les apports thermiques de votre véranda. Si votre véranda est destinée à une pièce d’habitation vous pouvez également opter pour le même type de sol que votre intérieur.

Obtenez des devis gratuits sur Veranda-pergola.net