Vous avez décidé de donner un coup de neuf à votre maison en vous offrant le plaisir d’y voir apparaître une véranda ? Excellent ! Et le crédit d’impôt, dans tout ça ? Une fois passées les étapes de choix des matériaux, des couleurs (une véranda en kit ? une véranda aluminium ?). Une fois passée la consultation des experts. Une fois le devis entre vos mains, une fois les travaux lancés, l’aventure est bel et bien amorcée.

Mais, au milieu de toutes ces choses à faire et à penser, avez-vous noté que véranda et crédit d’impôts pouvaient rimer ? Ne vous interrogez pas plus longtemps, voici quelques renseignements qui devraient vous aider pour tout savoir sur le crédit d’impôt.

LE B A BA DU CREDIT D’IMPOT

On appelle crédit d’impôts une « disposition fiscale » qui a pour principe de permettre aux particuliers de soustraire un certain montant des dépenses qu’ils ont réalisées lorsqu’ils ont voulu améliorer énergétiquement leur habitation sur leur impôt sur le revenu.
Pour expliquer ça plus rapidement et plus clairement, l’équation est simple : dépenses pour travaux + travaux d’amélioration énergétique + résidence principale = moins d’impôts sur le revenu.
En effet, l’état favorise les particuliers qui tentent d’optimiser leur habitation en vue de dépenser le moins d’énergie possible.

Il peut arriver que le montant de ce crédit d’impôts accordé soit supérieur au montant de l’impôt que le particulier était supposé payer. Dès lors, le particulier se voit remboursé de cet excédent. C’est donc quelque chose de très bénéfique, et qu’il est toujours agréable de découvrir, le cas échéant.

EN CE QUI VOUS CONCERNE…

Et vous qui construisez ou rénovez une véranda, avez-vous droit à ce fameux crédit d’impôt ? Eh bien, à chaque situation sa réponse. Comme souvent, d’ailleurs.

Toutes les dépenses destinées à acheter du vitrage, qu’il soit isolant ou non, pour construire une véranda ne sont pas concernées par le crédit d’impôt. Mais attention, il ne s’agit là que du cas dans lequel vous achetez pour une véranda toute neuve.
En revanche, si vous faites des dépenses en vue de l’acquisition de matériaux destinés à remplacer le vitrage d’une véranda qui existe déjà, alors vous pouvez faire les démarches nécessaires afin de pouvoir profiter de ce fameux crédit d’impôt.

Si vous êtes célibataire, veuf/ve ou divorcé/e, c’est un crédit d’impôt de 15% et plafonné à 4 000 euros qui vous est proposé pour la restauration de votre véranda.
Vous êtes, autre possibilité, un couple marié qui paie en commun les impôts sur le revenu ? Alors ce crédit d’impôt pour la restauration de votre véranda est plafonné à 8 000 euros. Cette somme est majorée de 400 euros par personne à charge, puis de 500 euros si vous avez un second enfant, et elle est majorée de 600 euros à partir de votre troisième enfant.

Mais ATTENTION ! Pour que votre crédit d’impôts vous soit autorisé, vous devez veiller à ce que cette véranda restaurée fasse partie de la surface habitable qui est prise en compte lorsque vous calculez votre taxe d’habitation, ou vous devrez tirer un trait sur le crédit d’impôt qui vous intéressait tant.

Vous avez à présent toutes les cartes en mains, à vous de voir si vous correspondez aux critères attendus !

Obtenez jusqu’à 5 Devis Véranda Gratuits